Le toit

Lundi 22 septembre 2008 1 22 /09 /Sep /2008 18:20

Après trois semaines d'un sérieux passage à vide (l'effort fut intense durant ces vacances), je viens de recommencer pendant quelques heures ce week-end. La couverture du toit par les tuiles est terminée et j'ai entamé la fermeture des combles  avec les plus gros déchets des panneaux d'osb3. Une fois cette étape terminée, je pourrai m'occuper de fermer les pignons.

Je me suis occupé aussi de réunir tous les documents nécessaires pour obtenir mon prêt hypothécaire. Berk ! Je n'aime pas du tout l'administratif !


Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 2 septembre 2008 2 02 /09 /Sep /2008 12:48
Tout d'abord, merci à Michel , Anne-Cécile et Dominique , Danny , Stéphane , Gilles , Olivier et Lucas .

Résumé rapide en images :
http://picasaweb.google.com/moulinmonique/Tuiles (sélectionner diaporama)

Budget : 1600 € pour +- 1000 tuiles livrées deux jours avant la pose

La livraison :


Pour le toit, j'ai choisi des tuiles en béton : des sneldek royal noires conçues par Eternit. Elles ressemblent un peu à celles que j'avais mises à ma première maison (des Tiewen).

L'important dès le départ de la pose, c'est de bien équilibrer les tuiles de chaque côté du toit. Pour ce faire, il faut commencer par placer une première rangée dans le haut et équilibrer le dépassement.  Je me suis aperçu à ce moment que j'avais besoin d'une demi-tuile par rangée (=> visite rapide au Bigmat de Cognelée).

Sur chacun des côtés du toit, il faut placer une planche de rive (elle permet d'écarter la pluie du mur sous la tuile de rive) au bout des lattes. Celle que j'avais placée empêchait la bonne mise en place de la tuile de rive (celle de côté) à cause de la forme de celle-ci. On a donc dû la retirer et estimer à l'oeil l'espace qu'il fallait laisser pour que je puisse poser la planche de rive par la suite.  Ca a provoqué une vague minime dans l'ordre des tuiles.

Pas évident de monter sur un toit ! :


Après tous ces réglages qui prennent quand même pas mal de temps, ça va super vite : un vrai jeu d'enfant. Il suffit d'emboîter les tuiles les unes sur les autres. Chaque côté est rainuré de façon à obtenir une étanchéité parfaite.

Il est aussi nécessaire d'ajouter des tuiles de ventilation . J'aurais voulu en mettre 8, mais je n'ai pu en trouver que 4 dans le temps imparti que j'ai dû aller chercher moi-même chez un concurrent de Bigmat (c'est bigmat qui les a commandées pour moi). A l'avant, elles sont aux tiers et deux-tiers du toit à mi-hauteur, à l'arrière un peu plus hautes puisque je vais placer deux velux.

Une fois lancés, ça va très vite : moins de deux heures par versant : on a établi une chaîne qui fonctionne vite et bien :


Un petit film ?



Pour terminer , la tuile de rive vissée au fur et à mesure. Vers la fin, Michel est obligé de monter sur une haute échelle sur le côté

Pour le versant arrière, il faut ajouter en plus les tuiles faîtières. J'en discute avec Gilles et en même temps je peux admirer le travail de mes amis  .
D'abord, Gilles cloue une bande d'isolation (Klober) .
Ensuite il pose une faîtière qu'il visse  
et "silicone" .

Dommage ! Il nous a manqué une trentaine de tuiles pour terminer. Le deuxième versant donne ça :

Encore merci à tous !
Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 1 septembre 2008 1 01 /09 /Sep /2008 13:01

Pour le lattage, j'ai utilisé 2 lattes de 5 m. aux extrêmes et une 1m50 au centre. Elles sont fixées par une vis à chaque ferme + 1 vis à chaque extrémité.

Pour la toute première, je double l'épaisseur de la latte de façon à compenser celle de la tuile et à garder l'inclinaison.

Petit rappel : pour la première rangée de tuiles, j'ai prévu l'épaisseur du panneau que je vais mettre et l'écartement pour la gouttière.

On doit aussi placer une latte au faîte du toit pour y visser les tuiles faîtières.

Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 25 août 2008 1 25 /08 /Août /2008 11:37
Grâce à mon beau-frère Danny, j'ai presque fini de couvrir le toit. Il reste juste la dernière rangée de panneaux à poser. Je décide de le faire de l'extérieur en même temps que le lattage du toit.

Je suis retardé d'abord par le temps (une journée entière de pluie ! vaut mieux éviter d'aller se balader sur un toit !), et enfin par un gros refroidissement qui me cloue au lit depuis deux jours (eh oui ! ça aussi, il faut en tenir compte dans les délais qu'on se fixe !).

Si bien que finalement, nous n'en sommes qu'un peu avant le quart.

Pour le moment, ça donne :









Pour connaître la distance entre les lattes, j'ai dû faire fonctionner mes petites cellules grises ! Et même après ces savants calculs, j'ai commis une erreur qui heureusement ne prêtera pas à conséquence.

Pour un toit d'une pente de 40°, d'un versant d'une longueur de 457 cm, il faut prévoir (selon la notice qu'on m'a fournie), 4 cm au faîte, et une arrivée à un tiers de la gouttière, soit 31 cm en ce qui me concerne (en tenant compte du panneau extérieur, de la dernière latte,...), soit 457-4-31 = 422 cm à diviser par 32 (dimension de la tuile [42] - 10 cm de recouvrement) = 13,1 soit 14 rangées. Ca nous donne un écartement de 27,5 cm entre les lattes (mon erreur, j'ai oublié les 5 cm de latte dans le calcul, je devais compter 26 => les deux dernières rangées de tuiles n'auront qu'un écartement de 25 cm, absolument invisible et sans conséquences).

Je ne suis pas sûr d'avoir été clair, mais ça donne une idée du calcul à faire. Pour vous aider éventuellement, la fiche technique de bigmat

Nous nous sommes (ma copine et moi) servis de deux montants d'échafaudage pour avoir une échelle assez haute et large. Efficace !

De là, nous avons placé nos premières lattes en tenant compte du débordement latéral (5 cm)  nécessaire.

Et puis, nous sommes courageusement montés sur les lattes !!!! 2,5 cm !!! sur 5 cm (longueur 5m ; prix 200 € pour 300 m.). C'est un peu court pour mon 45 fillette ! Je redoutais, même si je l'avais déjà fait il y a un peu plus de 20 ans. Nous sommes plutôt du style poids lourd que poids léger tous les deux, mais finalement, ça allait.

On en a profité pour placer les deux derniers panneaux à droite.

Et voilà ! On reprend la pose mercredi.

Et ce week-end prochain,...... les tuiles !!!
Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 août 2008 1 18 /08 /Août /2008 13:54
Pour la couverture du toit, j'ai de nouveau choisi de l'osb3 en 18 mm. J'aurais pu prendre du 15 mm, mais j'ai préféré assurer.
Au départ, on a essayé de monter les panneaux par l'extérieur, mais finalement, nous avons opté par une solution par l'intérieur. 2 en bas (ma copine et moi) passions les panneaux à 2 en haut (mon beau-frère, Danny, et son fils, Olivier, qui m'a déjà pas mal aidé). De là, Danny et Olivier faisaient passer les panneaux entre les fermes. Ils s'emboîtaient, vaille que vaille, les uns sur les autres.
Ils ont dû se contorsionner souvent pour passer entre les fermes, contreventements, panneaux ! :-) !








Nous n'avons fixé les extrémités de rangées qu'à partir de la 3è. Il fallait remettre ces fermes à niveau. Elles partaient un peu (surtout la droite vers l'extérieur).







Pour la première rangée, première erreur : j'ai voulu respecter la ceinture supérieure de l'ossature, ce qui a nuit à l'emboîtement parfait des panneaux. Cette erreur, nous l'avons payée à la 5è rangée, quand on s'est aperçu qu'il y avait près de 3 cm d'ouverture à l'extrémité d'une rangée.
Nous avons retiré 3 panneaux et sommes parvenus à réparer le déséquilibre.
A l'arrière, j'ai changé d'avis : on respecte les panneaux => aucun soucis pour le moment (mais nous ne sommes qu'à la troisième rangée). Tout s'emboîte impeccablement.
Petit détail : autre erreur à ne pas commettre : ne pas utiliser de clous : c'est beaucoup plus difficile de retirer des clous que de dévisser des vis !
La fin du toit, ce sera sans doute pour la fin de cette semaine.
En attendant, ça donne ça :

Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 18 août 2008 1 18 /08 /Août /2008 10:23
Pour le plancher du toit, j'ai choisi de l'osb3 de 22 mm. Gilles nous a prêté un "lève-panneau", qui aide pas mal étant donné le poids des plaques.
Un peu plus de 4 planches seront nécessaires par rangées. Je dispose d'abord la première rangée avec juste deux vis par planches et ensuite la deuxième. Ca me permet de vérifier l'alignement. Comme la première rangée est bien posée, on peut y aller.


Bien entendu, comme toujours, je préfère les vis aux clous et je ne lésine pas ! 4 à chaque ferme.
A l'endroit des doubles fermes (qui délimitent l'ouverture de l'escalier), je mets double ration.











Les clous bougent plus facilement que les vis, c'est ce qui provoque le grincement des planchers, ce que je veux à tout prix éviter
Pas tout à fait fini, mais presque !


Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 août 2008 1 11 /08 /Août /2008 15:13

Résumé rapide en photos (sélectionner diaporama !): http://picasaweb.google.com/moulinmonique/MontageDeLaCharpenteDuToitEnFermesPrFabriquEs

Budget

Enfin on retrouve la lumière du jour : première étape avant de poser les fermes : enlever la bâche



Gilles et Fred qui vont m'être d'une aide très précieuse toute la journée galopent sur le toit et enfin, la maison reprend des couleurs naturelles.

Pour le toit, je me suis autorisé une gâterie (je manquais d'espace avant, de temps à présent, pour les construire moi-même) : j'ai commandé 20 fermes préfabriquées chez Brunet à Mariembourg (2750 €). Le travail est beau, mais les dimensions de leur plan erronées. J'ai pu rectifier lors d'une insomnie !

Je les ai fait poser sur la droite de la maison. Olivier, mon neveu, et moi les soulevons à bout de bras pendant que Gilles et Fred les tirent au-dessus.









Ils la retournent
et la poussent vers l'autre extrémité de la maison



De nouveau : de petits films valent mieux qu'un long discours :
Hissage vu d'en bas :

 
Pour visualiser le film, cliquez sur le petit sigle google, puis sur la ligne supérieure qui apparaît alors "google video" ou : http://video.google.fr/videoplay?docid=-8370316201334921884&q=source:002392978144037590193&hl=fr


Hissage vu d'en haut :

Pour visualiser le film, cliquez sur le petit sigle google, puis sur la ligne supérieure qui apparaît alors "google video" ou http://video.google.fr/videoplay?docid=-4300406328240143612&q=source:002392978144037590193&hl=fr


Pivot de la ferme :

Pour visualiser le film, cliquez sur le petit sigle google, puis sur la ligne supérieure qui apparaît alors "google video" ou http://video.google.fr/videoplay?docid=6349279729022276122&hl=fr 

Ca y est la première ferme est posée ! Plus que 19 !!!










Le fabricant m'a fourni des équerres pour les attaches simples des fermes, mais j'ai préféré investir dans des étriers (1,84 € chez Big Mat).

Gilles commence à mesurer avec le gabarit de 60 cm que je lui ai préparé. Il cloue ou visse alors l'étrier. Ensuite, il reprend la bonne mesure plus haut et y visse une volige. Tout ça pendant que Fred tient la ferme fermement :-) !

C'est le tour de Fred : mesure , étrier et volige.

Quand ils en ont placés une dizaine, on visse une volige à l'intérieur. On pourra ainsi ôter les extérieures et placer les panneaux qui supporteront les tuiles.

 



Et voilà ! Ma maison a un toit !!!!!

Budget

Suis content ! Et en plus on a eu de la chance avec le temps !!! Ca permet de jolies photos !


Par Philippe - Publié dans : Le toit
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Profil

  • Philippe Waregne
  • Comment construire votre maison à tout petit prix. Le budget est détaillé sur www.budgetmob.overblog.com
  • Homme
  • 04/05/1955
  • épicurien humaniste solidaire bon vivant Constructeur fou
  • A 53 ans, j'ai décidé de construire ma maison. C'est la 2è que je construis de a à z. J'en ai retapé deux en France où j'ai vécu 4 ans. Mon objectif:qu'elle coûte moins de 50000 €. Pour réussir,c'est la loi de la récup et de l'occasion

Pour me contacter

Présentation

  • Retour à la page d'accueil
  • : Comment construire votre maison à tout petit prix. Le budget est détaillé sur www.budgetmob.overblog.com
  • : Construction de A à Z d'une maison à petit budget : du choix du terrain jusqu'à l'aménagement de ses habitants ; autoconstruction en bois d'une mob
  • Partager ce blog

Fréquentation du blog

Voir page d'accueil pour info jusqu'au 09/09

A partir de ce 09/09/2008, un compteur comptabilisera les visites :

Faites passer le blog aux amis

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Le blog est sur

Econologie : Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie
Aquadesign : Construction en bois
TV5 :


Merci beaucoup à http://www.autoconstruction.net/ qui nous a apporté plus de 300 visiteurs à ce jour !
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés